Vous êtes ici

Rencontre d’une délégation de la coprésidence de Gwangju avec la ville de Barcelone et les équipes du Secrétariat de la Commission et de CGLU

Une délégation composée de dix représentants du gouvernement métropolitain de Gwangju et du Centre international de Gwangju s'est rendue à Barcelone les 10, 11, 12 et 13 décembre 2018. L’objectif de cette délégation était triple : assister à la Conférence « Cities for Rights » organisée par la Mairie ; mieux connaître les politiques publiques relatives aux droits humains mises en œuvre par Barcelone ; renforcer l'engagement de la ville de Gwangju au sein de la Commission en tant que ville coprésidente, en participant activement à la définition de son plan d'action pour la prochaine période.

 

Gwangju partage son expérience autour du Forum Mondial des Villes pour les Droits Humains (WHRCF) auprès de plusieurs pouvoirs locaux européens

À l'occasion de l'atelier « Gouvernements locaux européens pour les droits humains » organisé le 11 décembre par la Commission dans le prolongement de la même Conférence, M. Shin a partagé avec ses homologues européens l'expérience des villes asiatiques dans la défense des droits humains. La délégation de Gwangju a également saisi cette occasion pour inviter les représentants locaux et régionaux à participer au prochain WHRCF, qui accueillera Gwangju au second semestre de 2019.

[ En savoir plus sur le WHRCF de 2018 ]

La  Conférence « Villes pour les droits » organisée par la ville de Barcelone dans le cadre de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme et du vingtième anniversaire de la Charte européenne des droits humains dans la ville, a également été l'occasion pour Gwangju de présenter ses initiatives locales en faveur des droits humains et le Forum mondial des villes pour les droits humains, organisé chaque année depuis 2011. Lors de la Conférence, le représentant de la ville et directeur exécutif du Centre international de Gwangju, M. Gyonggyu Shin, a souligné les trois défis auxquels les villes sont aujourd'hui confrontées dans la défense des droits humains : « intégrer les droits dans les projets municipaux, garantir le travail de qualité, l'accès au logement et mobiliser les jeunes pour qu'ils assument leur rôle dans la lutte pour les droits humains ».

Apprentissage et échange d'expériences à propos des droits des femmes et des défenseurs des droits locaux

La délégation de Gwangju a profité du 12 décembre pour tenir plusieurs réunions bilatérales avec des représentants de la ville de Barcelone grâce à l’intermédiaire d’Aida Guillén, directrice du département aux droits de citoyenneté et à la diversité. Lors de ces différentes réunions, la délégation sud-coréenne a pu se rendre à la Casa de la Ciutat (siège du gouvernement municipal de Barcelone depuis le Moyen-Âge) et rencontrer des chargés de mission menant des initiatives pour les droits humains, en particulier pour défendre le féminisme et les communautés LGBTI: lutte contre les violences sexistes et genres, promotion de la représentation politique des femmes et favoriser une « économie de soins ».

La délégation sud-coréenne s’est ensuite rendue au siège de la Síndica de Greuges de Barcelone (Défenseuse des droits ou médiatrice locale), où un échange intéressant a eu lieu entre les 4 défenseurs des droits de Gwangju (travaillant dans des domaines tels que le droit au travail ou l’égalité des genres) et celui de Barcelone. Malgré quelques différences de format ou de domaine thématique, la réunion a permis de mettre en évidence l’importance de disposer d’un mécanisme local comme celui-ci pour améliorer la garantie des droits des habitants, tout en permettant de tirer des enseignements d’expériences similaires.

Renforcer l’implication de Gwangju au réseau

La délégation de Gwangju a enfin eu un dernier moment de travail avec le Secrétariat exécutif de la Commission CISDPDH le 13 décembre. A cette occasion, les représentants du gouvernement métropolitain et du Centre international de Gwangju ont pu travailler avec le Secrétariat exécutif pour entamer les préparatifs du prochain Forum mondial des villes pour les droits humains, discuter des derniers développements dans le cadre du système des droits humains onusien et explorer les options pour augmenter la visibilité de la Commission en Asie.

Voir l'album photo de la délégation ]

L'équipe du Secrétariat a également profité de la présence de la délégation sud-coréenne pour faciliter une série de réunions avec différents représentants du réseau de CGLU et mieux faire comprendre le travail du réseau mondial des pouvoirs locaux. Ainsi, la délégation a pu rencontrer des membres de l'équipe de l'Observatoire GOLD et de Learning de CGLU, de l'Observatoire international de la démocratie participative, de la Commission Culture et de l'Association internationale des villes éducatrices, ainsi que de la Plateforme mondiale pour le droit à la ville (en tant qu'organisation associée).