Vous êtes ici

La page Web de la conférence « Villes pour les droits » est maintenant ouverte : Inscrivez-vous !

La Conférence mondiale Villes pour les droits qui se tiendra à Barcelone les 10 et 11 décembre prochains a lancé sa page internet permettant d’accéder à la présentation du forum et au programme provisoire. La Commission invite ses membres qui le souhaitent à s'inscrire d’ores et déjà à l'événement et recevoir ainsi les dernières mises à jour du programme.

La conférence « Villes pour les droits » fera écho à la célébration en 2018 de deux évènements clés : le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948) et le 20e anniversaire de la Conférence européenne des villes des droits humains, qui s’est tenue à Barcelone en 1998.

Ce dernier évènement (la Conférence tenue à Barcelone en 1998) a constitué un moment politique décisif d’engagement des pouvoirs locaux pour la transformation vers des villes plus justes, plus humaines et plus démocratiques. La réunion a rassemblé plus de 70 maires européens engagés pour la défense des droits humains dans la ville et a donné lieu à une déclaration commune qui a conduit, deux ans plus tard, à l’adoption de la Charte européenne pour la sauvegarde des droits humains dans la ville (Saint Denis 2000).

La conférence de décembre vise à réaffirmer ces engagements à partir des expériences, de visions politiques et des alliances construites par les pouvoirs locaux en lien avec les acteurs de la société civile et le secteur de la Recherche.  Elle s’inscrit dans le contexte international du « scénario de régression des droits qui est malheureusement une réalité à travers le monde » (voire note conceptuelle de l’évènement).

[ Page web de la Conférence ]

Dans une perspective fondée sur le droit à la ville et le potentiel transformatif des villes, la Conférence cherchera à revendiquer « les villes en tant qu'espace de liberté, de développement et d'accueil de ceux qui cherchent et souhaitent un monde meilleur (...) la ville renaît comme un nouvel espace politique et social où approfondir la démocratie de proximité ».

Tout au long des deux journées, les participants débattront ensemble des défis et des opportunités de travailler au sein d’un réseau de villes pour les droits humains, en avançant vers « une alliance mondiale qui sert à construire un front commun à partir duquel défendre la citoyenneté à part entière, les féminismes, les droits et la démocratie ».