Vous êtes ici

La Commission participe à la dix-septième conférence de l’OIDP à Montréal autour du thème Participation sans exclusion

Du 16 au 19 juin dernier, l’Office de Consultation Públique de Montréal accueillait la  17ème conférence de l’OIDP. La thématique “Participation sans exclusion” a tout naturellement porté la commission à s’associer en tant que partenaire à cette édition très réussie. 

S’interroger ensemble sur le sens et les outils de la participation citoyenne

Seize ans après la première conférence en 2001 à Barcelone, et alors que la participation est devenue un maître mot des politiques publiques, l’Office de Consultation Publique de Montréal (OCPM) a souhaité réinterroger le sens de la participation et la capacité à inclure les personnes et les collectifs les plus éloignées du pouvoir des différentes pratiques de démocratie participative portées dans le monde. 

L’organisation de la conférence elle-même a été marquée par le principe d’inclusion dans la mesure où près d’une centaine d’ateliers ont été proposés à la suite de l’appel lancé par l’OCPM. Un choix difficile, auquel la CISDPDH a pris part, a permis d’aboutir à 40 ateliers, panels, conférences, mobilisant 80 intervenants.  La conférence a réuni 450 participants venus de 35 pays. 

Un programme riches d’activités

La première journée de la conférence était consacrée aux budgets participatifs réunissant des expériences  allant de Braga au Portugal, à la Nouvelle Orléans aux Etats-Unis en passant par Ampasy à Madagascar ou Grenoble en France. Les jours suivants, de nombreuses propositions portaient sur la présentation d’outils pour collecter la parole citoyenne ou soutenir l’engagement, notamment des personnes les plus éloignées du pouvoir ou encore faire participer sur un pied d’égalité des citoyens du monde entier autour d’enjeux globaux comme la COP21 à travers l’intéressante présentation du “débat citoyen planétaire”.

Le programme se trouve entièrement disponible en ligne

Lors d’une très intéressante conférence, Paul John Murdoch, Secrétaire du Gouvernement de la Nation Crie a aussi présenté le contexte dans lequel est né le premier Grand Conseil des Cris.  Il a aussi partagé son expérience en tant qu’acteur dans l’accord de la Paix des Braves en 2002. Cette proposition mit fin au conflit qui opposait le gouvernement et la nation crie et a permis aux autochtones d’obtenir les ressources financières nécessaires afin d’assurer le développement de leur territoire.

L’ensemble des ateliers de la conférence se trouvent entièrement disponible en ligne ici

La Distinction du Jury OIDP a été attribuée à La ville de La Paz  pour son programme “Quartiers et Communautés de vérité”

Chaque année, la Conférence OIDP est aussi l’occasion de remettre officiellement le Prix de la Distinction OIDP.  En 2017, parmi les quarante-huit candidatures issues de vingt-quatre pays, le choix a été difficile !  Le jury, dont fait partie la CISPDH, a finalement décidé d’attribuer la distinction à la ville de La Paz pour son projet de réhabilitation urbaine dans les quartiers les plus marginalisés de la ville, « Quartiers et communautés de vérité ». En dix ans, ce programme a permis à plus de 110 000 habitants des quartiers concernés d’accéder au droit à la ville. La municipalité leur a ainsi facilité l’accession à des titres fonciers et aux services de base. Les habitants ont pu décider des priorités en termes d’investissement et être associés à l’exécution et au suivi des travaux. De plus, le programme repose sur une approche de développement humain qui mise sur la formation et la capacitation des habitants. Le projet se trouve décrit ici.

D’autre part, les six autres finalistes ont reçu une mention spéciale. Il s’agit des municipalités d'Ampasy (Madagascar) pour leur budget participatif, d’Austin (Texas, États-Unis) pour leur expérience " Conversation Corps ",  de Nanterre (France) pour le projet "d’Agora Permanente ",  de New Taipei (Taiwan) avec l'expériences "Budget participatif pour la promotion de l'emploi parmi les personnes handicapées dans le district de Sanxia", de  San Casciano Val di Pesa (Italie) pour le réseau de transport communautaire "Muoverse in Comune" et du Cabildo de Tenerife (Espagne) pour la stratégie " Hey! Tenerife ".

Le résumé de ces projets se trouve accessible en ligne ici.

Source: Russland345 et OIDP

Une déclaration qui rappelle que la démocratie s’ancre au coeur des territoires et invite à lever toute barrière à la participation

Enfin, la déclaration finale de la conférence rappelle que l’échelon local est celui de la mise en oeuvre des grands engagements mondiaux, comme les Objectifs du Développement Durable ou le Nouveau Programme pour les Villes et les Etablissements Humains.  Toutefois, ces engagements, ainsi que la mise en oeuvre des droits des habitants ne seraient être atteints sans la participation de tous les citoyens sans exclusion. Les membres de l’OIPD s’engagent ainsi à prendre en compte tous les facteurs d’exclusion qui empêchent une participation libre et égale et à travailler ensemble pour lever ces barrières, notamment en prenant en compte la fracture numérique dans la conception d’outils de participation citoyenne basée sur les nouvelles technologies.  La déclation invite aussi à assurer aux communes les ressources nécessaires pour mettre en oeuvre les droits économiques, sociaux et culturels des habitants.

La dix-huitième conférence de l’OIDP se tiendra à Barcelone

L’Assemblée Générale de l’OIDP a décidé que la prochaine conférence de l’OIPD se tiendrait à Barcelone. Le thème retenu sera la démocratie directe.  En tant que ville d’accueil, Barcelone se voit aussi confier la Présidence de l’OIDP.  Rendez-vous en octobre 2018, pour une édition à laquelle la CISDPDH sera de nouveau associée!