Vous êtes ici

Une plateforme collaborative au service des villes pour relancer la démocratie locale

Le logiciel libre Consul se diffuse de plus en plus à travers les villes du monde entier et réaffirme la pertinence des outils numériques pour renouveler la participation citoyenne

Source photo: Decide Madrid

Dans le cadre de son travail de soutien aux initiatives de démocratie participative promues par les gouvernements locaux membres et en collaboration avec l'Observatoire International de la Démocratie Participative, la Commission Inclusion Sociale, Démocratie Participative et Droits Humains de CGLU a participé à plusieurs réunions de travail sur la question du numérique et de son application concrète et au service de la démocratie locale et du bien commun. Forte de ces échanges, la Commission a souhaité valoriser et faire la promotion des diverses initiatives présentées.

Entretien avec Miguel Arana sur des initiatives portés par la ville de Madrid sur la démocratie participative et les droits humains

C'est dans ce cadre que la Commission souhaite partager l’expérience de la Plateforme Consul, auprès de ses membres. Issue de l'échange entre un réseau de villes et d'experts, Consul est aujourd'hui une plateforme ouverte à tous et développée conjointement par plus de 70 entités locales du monde entier. Outil de participation numérique concret, il permet d’organiser via Internet la participation citoyenne grâce à plusieurs types de processus participatifs :

  • Les « Débats », où chacun peut « ouvrir des discussions sur n'importe quel sujet et créer des espaces indépendants où les gens peuvent discuter d’un sujet » ;
  • Les « Propositions », de sorte que « tout le monde puisse créer une proposition citoyenne et que les gens puissent la soutenir. Les propositions qui atteignent un niveau de soutien suffisant passent au vote » ;
  • Les « Budgets participatifs », permettant aux citoyens de « proposer et décider directement comment dépenser une partie du budget municipal » ;
  • Un système de vote sécurisé, soit pour des propositions citoyennes ou pour des questions proposées par l'institution ;
  • Une « législation collaborative », permettant le partage « de textes législatifs, de plans stratégiques et d'autres initiatives avec les citoyens pour recevoir des commentaires et créer des espaces pour le débat ».

Consul est défini par ses promoteurs comme « un logiciel libre de participation entre les villes (...) un outil de participation citoyenne pour un gouvernement ouvert, transparent et démocratique ». Conformément au principe de solidarité, Consul est un outil à l’accès libre pour tous et qui garantit le soutien d'un groupe de techniciens et d'experts.

Consul project

Face à la récupération croissante des initiatives citoyennes par le secteur privé qui les revendent sous forme de produits commerciaux, Consul marque un engagement fort et rappel l’intérêt des plateformes collaboratives lorsqu’elles sont en logiciel libre.  En permettant une participation à but non-lucratif, Consul remet au cœur du numérique et du concept de Smart City le principe démocratique et de confidentialité des données, offrant une alternative concrète aux citoyens et gouvernements locaux.

Les Rencontres « Villes Démocratiques » de Madrid, ou comment mettre les technologies au service du bien commun et de la participation citoyenne

Dans le cas où votre ville ou organisation souhaite installer ou avoir davantage d’information sur Consul, veuillez contacter le Service de la Mairie de Madrid responsable de l'extension du projet par ce courrier électronique: extension.institucional@madrid.es.