Vous êtes ici

Séminaire international du FALP 2019 - Déclaration finale (Aizaria, Jérusalem)

Source: Forum des Villes des Peripheries de CGLU (FALP)

Les autorités locales présentes au Séminaire « Droit à la ville et accès aux aires métropolitaines pour tous » dans la ville palestinienne d’Aizaria (Aire métropolitaine de Jérusalem) revendique plus que jamais que notre planète majoritairement urbaine ne peut accepter toutes formes d’apartheid urbains.

Qu’ils soient de bétons, d’argent, de colonisation, géopolitique, visible ou invisible, aucun mur, aucun ghetto, aucune colonie, aucun quartier fermé, ne peuvent être acceptés dans nos aires métropolitaines. C’est la vie digne des habitants, leurs capacités à décider de leur présent et de leur avenir, individuel et collectif, de leur ville qu’on remet en cause.

Notre engagement pour le «  droit à la ville »  comme espace de citoyenneté, de « bien vivre », d’accès aux droits individuels et collectifs, a comme ambition la vie des habitants de nos villes et de l’aire métropolitaine qu’ils partagent avec d’autres.

Nous sommes convaincus qu’agir dans ce sens depuis notre proximité et le développement de la  démocratie locale avec les citoyens est capable de bousculer bien des ségrégations urbaines sociales, spatiales, politiques, colonialistes et ethniques.

L’expérience comme les engagements de la ville d’Aizaria, dans la spécificité de l’aire métropolitaine de Jérusalem, donne de la visibilité à ces enjeux.  Les questions affirmées par  le « droit à la ville » s’y posent avec une grande acuité et plus particulièrement à Jérusalem Est.

Nous nous engageons à faire connaitre ce défi porté par nos partenaires palestinien d’Aizaria auprès du mouvement municipaliste mondiale afin de faire respecter le droit international.

Plus que jamais notre planète urbaine a besoin d’entendre la voix des autorités locales de périphéries populaires pour affirmer des aires métropolitaines solidaires, démocratiques, inclusives, durables et polycentriques.

Le Forum des villes de périphéries de CGLU s’engage dans le travail du Nouvel Agenda Urbain et se saisit des Objectifs du Développement Durable de l’ONU comme une opportunité pour réduire les inégalités dans chacun de nos territoires.

C’est avec force et conviction que le Forum des Villes de Périphérie de CGLU continuera à porter cette exigence, cette conviction, à faire connaitre les expériences, à mettre en réseau les pratiques. Il s’agit également d’engager un dialogue avec l’ensemble des acteurs des aires métropolitaines pour mettre le droit à la ville et à la métropole comme une condition fondamentale et intangible pour la vie des citoyens.  

La voix du Forum des Villes de Périphéries sera portée dans de nombreux évènements internationaux comme le Congrès mondial de CGLU à Durban (Afrique du Sud) en novembre prochain.

Nous donnons rendez-vous à l’ensemble des pouvoirs locaux des aires métropolitaines à Pikine (Sénégal) en janvier 2020 pour la tenue du Forum des villes de Périphéries de CGLU.