Vous êtes ici

Stratégie civique pour la Jeunesse de la ville de Vancouver

Vancouver
Canada

 

La Stratégie civique pour la Jeunesse est un plan d’action coordonnée à long terme qui fournit un cadre pour le soutien du travail de la ville auprès des jeunes (de 9 à 24 ans) et pour que les différentes communautés de jeunes s’engagent pour les questions citoyennes. En décembre 1995, en réponse aux différents problèmes des jeunes à Vancouver et pour remplir les conditions de la Politique pour l’enfance adoptée en 1992, le conseil municipal de Vancouver a soutenu la création de la Stratégie civique pour la Jeunesse. Les objectifs de la Stratégie civique pour la Jeunesse sont : travailler en partenariat avec les jeunes et la communauté au sens large ; garantir que les jeunes aient une place dans la ville et prennent part à la prise de décision ; promouvoir les jeunes comme une ressource dans la prise de décision; et renforcer les soutiens envers les jeunes de la ville.

En 2002 a été mis en place un nouveau modèle de la Stratégie civique pour la jeunesse, avec un composant clé – la Youth Outreach Team. Au cours des premières années, l’Équipe s’est centrée de façon stratégique sur la poursuite des principaux objectifs de la Stratégie : (1) s’assurer que les jeunes ont une  « place » dans la ville (services, équipements et espaces adaptés aux jeunes) et (2) promouvoir les jeunes comme groupe-ressource dans la ville. Plus récemment, l’Équipe, mieux intégrée dans la Division de la Politique sociale, s’est donné pour but de faciliter la participation des jeunes en développant des programmes de leadership civique, en les impliquant dans les processus de prise de décision municipale et communautaire, et en aidant les jeunes à résoudre les problèmes locaux. La politique a été financée par la Ville, même si certains projets et initiatives ont également obtenu un financement externe et des contributions des organisations communautaires. La politique a été mise en oeuvre grâce au développement de politiques locales, de recommandations et du développement de programmes; des programmes municipaux de développement du leadership civique pour les jeunes ; et la Youth Outreach Team.

Les principaux résultats de la politique sont : une plus grande prise en compte et une meilleure perception de la valeur de la participation des jeunes à la prise de décision et au développement de la politique dans la ville et dans la communauté ; une société civile jeune et des organisations gérées par les jeunes relativement dynamiques, qui reçoivent un financement important de la ville ; le développement du leadership des jeunes et de programmes de renforcement des capacités ; un réseau renforcé de jeunes, d’organisations qui travaillent pour les jeunes et d’organisations gérées par les jeunes de Vancouver ; une participation supérieure à la moyenne aux dernières élections municipales (2008) ; et une plus forte implication des jeunes dans la prise de décision municipale et les processus de développement de la politique après l’adoption de la stratégie de 1995. Les bénéficiaires de la politique sont : les jeunes, les organisations communautaires et les agences municipales et d’autres agences gouvernementales. Dans le contexte de la population de Vancouver et de sa diversité, les organisations communautaires, municipales et d’autres agences gouvernementales ont eu l’occasion de travailler avec la Ville et avec les jeunes pour aller de l’avant dans la mise en place de programmes et de politiques appropriées à une jeunesse diverse et en lien avec la Stratégie civique pour la Jeunesse.

Les principaux obstacles rencontrés ont été : la nécessité de démontrer au sein de l’institution et aux agences partenaires la valeur d’une bonne participation des jeunes à la prise de décision et au développement de la politique ; parvenir à une adéquation entre la capacité et les ressources du personnel pour plaider pour l’implication des jeunes et mettre en place des processus accessibles aux  jeunes dans les structures de la Ville ; maintenir l’engagement politique et administratif pour la participation des jeunes ; mettre en place des niveaux de référence et des mesures des progrès. D’une façon générale, il a été difficile de mettre en œuvre la stratégie dans un contexte politique et social fluctuant, incorporant les changements de leadership politique, les changements organisationnels dans la Ville, et les changement fréquents de direction. Cette politique multi-niveaux et dynamique et ce contexte de travail, représentent un véritable défi pour maintenir le soutien aux jeunes dans l’agenda politique et pour s’adapter aux changements qui nécessitent des ressources et des capacités en termes de personnel. De plus, dans le cadre d’un gouvernement municipal très divers, un effort constant est requis pour susciter un intérêt commun pour la participation de la jeunesse à la prise de décision et au développement de la politique. Cet effort exige des ressources, du temps, des efforts et un engagement public. Dans un contexte de changements organisationnels et de réduction des ressources disponibles, la continuité de la mise en oeuvre de ces éléments nécessite un effort constant.