Vous êtes ici

Services de Santé publique destinés aux dernières phases de la grossesse et au début de la vie de l’enfant

Kocaeli
Turquie

 

La province de Kocaeli, avec une population de 1 502 123 habitants, est l’une des 81 provinces qui composent la Turquie. Dans le but de parvenir à l’un des Objectifs du Millénaire pour le Développement, l’Aire Métropolitaine de Kocaeli a piloter un programme destiné à réduire le taux de mortalité des nouveau-nés. En Turquie, environ 1 400 000 enfants naissent chaque année ; en 2008, 1,6 % d’entre eux (30 380) sont morts avant d’atteindre leur première année de vie. Dans d’autres pays, le taux de mortalité est beaucoup moins élevé. Parmi les propositions présentées pour éliminer ce problème social reconnu, il y avait la conviction que les professionnels de santé doivent suivre les mères enceintes et que ces dernières doivent prendre l’habitude et avoir la possibilité de jouir d’une alimentation suffisante au cours de la grossesse et la période d’allaitement.

Ce projet se limite aux trois derniers mois de grossesse et aux trois premiers mois suivant la naissance de l’enfant. Durant les trois mois qui précèdent l’accouchement et les trois mois qui suivent la naissance de l’enfant, les mères reçoivent 12 litres de lait par mois, soit au total, 72 litres de lait par personne. De plus, des professionnels de la santé suivent la santé des mères et des vaccins préventifs sont administrés aux bébés. Entre 2006 et 2010, plus de 128 000 futures mères et nouveau-nés vivant dans la région métropolitaine de Kocaeli ont bénéficié du projet.

Dans la phase initiale du projet, des rencontres informelles ont eu lieu avec des organisations non gouvernementales dans le but d’étudier le  problème de la santé des mères ; ces organisations ont également joué un rôle dans la phase de promotion du projet. Ces efforts ont encouragé les mères et les futures mères à être des citoyennes plus averties. Grâce à ce projet, le nombre moyen de femmes qui ont été médicalement suivies a augmenté, tout comme le nombre de visites médicales par femme enceinte et par bébé.

La plupart des obstacles ont à voir avec la distribution du lait, comme par exemple, disposer d’un nombre suffisant de points de distribution de lait et convaincre les propriétaires des marchés d’adhérer au réseau de distribution. Des problèmes se sont aussi posés pour déterminer statistiquement le nombre de mères qui avaient du lait et de celles qui n’en avaient pas, ainsi que pour connaître le nombre de mères qui s’étaient rendues à un centre sanitaire. Ce problème a été résolu grâce au développement et à l’utilisation d’un logiciel complet servant à administrer le programme.

Ce programme a été financé par l’Aire Métropolitaine de Kocaeli et son coût a été estimé à plus de 7 millions d’euros entre 2006 et 2010. Jusqu’à présent, quelques problèmes de financement se sont posés, notamment l’obtention des fonds nécessaires pour étendre le projet dans l’avenir, tel que cela est souhaité.