Vous êtes ici

Promotion de la santé materno-infantile de la population immigrante

Région des Marches
Italie

 

Les désavantages sociaux des femmes immigrantes et les difficultés d’accès aux services de santé se traduisent par de moins bons résultats en termes de santé comme en témoignent de nombreuses études épidémiologiques internationales, nationales et locales. Les enquêtes menées dans la région des Marches ont révélé l’existence des points critiques suivants pour les femmes immigrantes : i) le risque d’avoir recours tardivement aux éventuelles méthodes de contraception ; ii) le manque de participation aux cours de préparation et d’aide à l’accouchement ; iii) le peu d’assistance à domicile après l’accouchement ; iv) le manque d’informations sur le travail de l’accouchement.

Sur la base de ce constat, la région des Marches a mis en œuvre un programme pour accroître l’effectivité des services de santé en matière de protection de la santé des femmes immigrantes. Depuis 2006, les activités suivantes ont été développer pour atteindre les objectifs du programme : i) Production d’une vidéo (DVD) en 11 langues ; ii) Cours de formation au niveau régional afin de former les professionnels ; iii) Distribution gratuite de la vidéo dans tous les hôpitaux et les services de santé de la Région ; iv) Production du matériel informatif, en plusieurs langues, comme support de la vidéo ; v) Suivi de l’utilisation de la vidéo.

La vidéo se compose de cinq chapitres : Que faire pendant la grossesse ? ; L’accouchement ; La période post-partum et l’allaitement maternel ; Les soins de l’enfant et de la mère ; et la santé de la femme. Ce travail a été réalisé par une équipe multidisciplinaire (professionnels de la santé, médiateurs interculturels et femmes immigrantes) porteuse de savoirs et de points de vue différents.

Les résultats du suivi ont démontré que, dans la période comprise entre le mois de mars 2006 et le mois de mars 2007, 3 331 femmes ont vu la vidéo, dont 85 % étaient des immigrantes de 53 nationalités différentes. Parmi les difficultés rencontrées, il convient de citer les obstacles suivants : une certaine résistance des professionnels, des difficultés logistiques (lieu, espace, équipement, etc.) et, parfois, peu de volonté de consacrer du temps aux femmes immigrantes.