Vous êtes ici

Projet urbain intégral de la zone Nord-est

Medellín
Colombie

 

Le Projet Urbain Intégral de la zone nord-est de Medellín s’est initié en 2004 peu après la fin des travaux du Metrocable, un important investissement en termes de mobilité publique, du gouvernement de Medellín. A partir de ce moment,  des liens entre les 1er et 2ème arrondissements ont commencé à être établis (ces quartiers possédaient les plus faibles Indices de Développement Humain), généralement du fait des établissements humains informels, des graves pénuries en termes de dotation et de hauts indices d'exclusion sociale.

Le processus est placé sous la responsabilité de l'Entreprise de Développement Urbain (EDU) de Medellín autour de laquelle sont mises en place des instances de coordination interinstitutionnelle fondamentales pour le développement du processus (dans lequel le cabinet du maire jouera un rôle clé). L’une des premières tâches qui accompagne le diagnostic socio-régional de la zone est la reconstruction de la confiance de la population de la zone envers les administrations publiques (endommagée par des années de négligence et de promesses non tenues).

Une fois conclue cette phase de diagnostic et après l’amélioration des relations avec les communautés, la phase spécifiquement participative du processus est mise en oeuvre, avec la création des Comités (organe fondamental du processus participatif). La participation au processus traverse différentes phases. La phase de diagnostic et d'identification des espaces clef à travers les visites partagées avec les équipes techniques, est suivie par celle de la conception des projets au moyen des Ateliers des imaginaires.

Une fois que les projets ont été conçus, les équipes d'architectes les examinent avec les communautés (les projets sont conçus dans un format accessible à la population), dans un exercice de transparence où tous les éléments qui déterminent la viabilité du projet sont examinés. Cette transparence est également exercée au moment d'assigner les travaux aux entreprises chargées de la construction. Une fois que les travaux ont débuté, des comités de suivi sont créés et les entreprises sont dans l’obligation de recruter la population de la communauté (à partir de critères définis par les Comités locaux). Lorsque les travaux sont finalisés, des activités d'inauguration festives sont organisées afin de faciliter le processus d'appropriation et l'utilisation des nouvelles constructions par la population.

Les résultats de ce processus ne concernent pas seulement l'amélioration de la coordination administrative ou la promotion de la participation citoyenne. De nombreux équipements collectifs et espaces publics ont été construits, les dotations en termes éducatifs et sanitaires ont été améliorées, et des espaces dégradés sur le plan environnemental ainsi que de nombreux logements ont été réhabilités (Nombre d’entre eux ayant dû être régularisés).

Ce processus a été reproduit dans quatre autres zones de Medellín et doit être développé dans deux autres zones. Ceci démontre que cette méthodologie intégrale d'intervention qui a dû faire face à des obstacles significatifs comme l'absence de planification urbaine, la détérioration sociale et environnementale de la zone, la corruption et le manque de confiance envers l'administration ainsi que de nombreux épisodes de violence, est aisément transposable à d’autres contextes.