Vous êtes ici

Politique Publique sur l’Enfance et l’Adolescence avec accent mis sur la Petite Enfance du programme "Bogotá Humana"

Bogotá
Colombie

La petite enfance est un moment unique pour stimuler le développement cérébral, à travers l'usage intensif des sens, l'établissement de forts liens affectifs et la garantie de conditions optimales de santé et de nutrition. Mais c'est également une étape au cours de laquelle des facteurs indésirables tels qu'un environnement pollué, des conditions nutritionnelles délicates ou l'exposition à des situations de violence, de maltraitance ou d'abus ont des effets irréversibles sur la condition physique et le comportement futurs des enfants. Au-delà des conditions biologiques, la petite enfance est une étape essentielle dans le renforcement de la structure sociale. L'adoption de codes et de modes de comportement dans la vie adulte s'enracine profondément dans les comportements appris lors des premières années de vie. Il s'avère donc essentiel d'investir des ressources financières mais aussi techniques et humaines dans cette étape. Il a été largement démontré qu'une présence intégrale et une plus grande participation des enfants aux programmes de stimulation précoce adéquate favorise la réduction des difficultés liées aux capacités, à l'apprentissage et aux avantages sociaux, mais aussi de la délinquance et des futurs comportements criminels futurs, caractéristiques des sociétés inégalitaires, et se traduit en une réduction significative des coûts sociaux. C'est pourquoi l'action en faveur de la petite enfance est extrêmement importante pour la transformation en profondeur des conditions d'une société, pour réduire les inégalités et favoriser la démocratie, la justice et la cohésion sociale.

Selon les estimations du DANE 2015, 7 878 783 personnes vivent à Bogotá, dont 723 156 enfants de moins de 5 ans, ce qui représente 9,2 % de la population. Entre 2012 et 2014, on note une réduction dans la proportion d'enfants de 0 à 4 ans, due à la baisse de la fécondité. 24 % des foyers comptent au moins un enfant de moins de 5 ans et montrent un indice de qualité de vie de 83,9 et un coefficient de Gini de 0,472. 17,6 % de ces foyers vivent en état de pauvreté et 2,6 % d’extrême pauvreté ; 25 % de cette tranche d'âge étant qualifiée de pauvre. En ce qui concerne les environnements habitables et sûrs, en 2013 10,26 % des enfants en bas âge vivaient en surpeuplement ; 70,22 % près de lieux à risques tels que les décharges, les zones de vente de drogue, les maisons closes et 66 % vivaient près de parcs et zones vertes, bien que ces dernières soient souvent mal entretenues.

L'axe 1 du Plan Bogotá Humana se définit ainsi : « une ville qui réduit la ségrégation et la discrimination : l'être humain au centre des préoccupations du développement »  et place l'attention intégrale à la petite enfance au cœur des priorités de l’action du gouvernement municipal. <L'article 7 du Programme  intitulé Garantie du développement intégral de la petite enfance : « être heureux, grandir heureux », établit un programme stratégique, inter-secteurs et prioritaire, lié à l'ensemble de l'Administration de district, dirigée par le Secrétariat de district chargé de l'intégration sociale  afin de  générer des actions institutionnelles coordonnées qui garantissent à cette population des soins adéquats, le renforcement du développement, des expériences pédagogiques significatives, l'accès à la culture, au sport et aux loisirs, la promotion d'une vie saine, d'une alimentation saine, la génération d'environnements sûrs et protecteurs et la construction d'espaces sensibles et accueillants, tant en zone urbaine que dans les zones rurales de la municipalité.

L'approche de la politique est celle de la Protection intégrale, qui consiste à reconnaître les enfants et les adolescent-e-s comme sujets de droits et à garantir le respect de ces droits,  en prévenant les situations de menace ou de violation de leur exercice et la réalisation d'actions pour leur rétablissement efficace et immédiat, en cas de nécessité. Pour cela, la politique établit plusieurs axes : axe nº1 : enfants et adolescent-e-s dans la pleine citoyenneté ; axe nº2 : Bogotá construit une ville avec les enfants et les adolescent-e-s ; axe nº3 : gouvernance pour la qualité de vie des enfants et des adolescent-e-s.