Vous êtes ici

Gestion intégrale des micro-bassins et des espaces naturels protégés

Armenia
Colombie

 

La ville d’Armenia est située sur un système hydrique formé de 18 micro-bassins ayant été déclarés zone protégée. La zone subit de multiples pressions en raison de conflits d'utilisation du sol qui ont donné lieu à la fragmentation des forêts et à la réduction de l’habitat et de l’alimentation de la flore et de la faune.

Le Plan de gestion intégrale des micro-bassins et des espaces naturels protégés urbains de la commune d’Armenia a été conçu en réponse à ce problème. Ce Plan émet une proposition de connectivité écologique dont l’objectif était d’établir 27 corridors de conservation traversant la zone urbaine de la commune d’Armenia ; d’incorporer la notion de connectivité dans l’aménagement territorial de la commune ; et d’intégrer la communauté dans le processus de restauration écologique des espaces protégées.

La conception et la mise en place du corridor ont impliqué un processus participatif, de concertation et de coordination institutionnelle. Pour y parvenir, des activités ont été réalisées au niveau de chaque surface végétale : enrichissement des forêts avec des espèces végétales natives, enrichissement de bambous, reforestation de pâturages et bordures avec des allées d’arbres ou avec des jardins comme zones d’amortissement. L’École environnementale urbaine a joué un rôle essentiel pour créer du lien et permettre l’appropriation du processus de connectivité par la communauté et par les institutions participantes.

S’agissant d’une initiative de la société civile, le principal enjeu a été d’obtenir l’engagement de l’administration municipale, qui s’est finalement concrétisé par la mise en œuvre de différents instruments juridiques. D’une part, le Plan d’aménagement territorial et le système municipal des espaces protégés ont reconnu les micro-bassins urbains comme des sols protégés et comme des aires stratégiques de la commune. D’autre part, au cours de la création des corridors de conservation, le Plan d’aménagement environnemental de la commune a été élaboré garantissant l’implication de l’administration municipale grâce à l’incorporation de la notion de connectivité structurelle.

En outre, le processus de concertation individualisée mené auprès des acteurs dans le cadre de la mise en place du corridor, a mis en lumière le besoin d’un travail continu de sensibilisation pour assurer la durabilité de la politique.