Vous êtes ici

Cambieresti? («Voulez-vous changer? ») Consommation, environnement, conservation de l'énergie et mode de vie à Casalecchio di Reno

Casalecchio di Reno
Italie

 

Cambieresti? est un acronyme pour «Consommation, Environnement, Conservation de l'énergie et Style de vie». Le projet a été initialement développé à Venise en 2005 en réponse à un appel ministériel pour la mise en œuvre de l’Agenda 21 local, avec comme objectif l’intégration du développement durable aux pratiques quotidiennes, aux habitudes de consommation et aux modes de vie.

À Venise, 1 250 ménages ont participé à une expérience d'un an. D’autres expériences subséquentes ont été effectuées avec le soutien de l'Association Cambieresti?, constituée de représentants des promoteurs du projet original. L'expérience de Casalecchio di Reno (2007) est la plus réussie, grâce à un capital social très développé et à l'administration publique locale disposée à modifier ses procédures de décision et ses méthodes de travail. 125 familles ont participé à Casalecchio : pendant huit mois, elles ont assisté à des réunions de quartier, des réunions thématiques, des ateliers, des festivals et des événements. Ensuite, elles ont créé des groupes d'achat et des groupes reprenant les idées du projet qui poursuivent, de façon indépendante, l’expérience initiée avec Cambieresti?.

Organisation du projet

Du point de vue organisationnel, Cambieresti? peut-être résumé en trois étapes successives : la mise en réseau, la communication et l'expérimentation. L’expérience démarre par la reconnaissance des personnes pouvant être des vecteurs potentiels de ressources locales (connaissances, ressources participatives, économiques, etc.) qui sont pertinentes pour les thèmes devant être développés. Avec ces ressources, le contenu thématique est défini à partir du contexte et des modalités opérationnelles du projet (par exemple, la communication marketing, la programmation, l’incitation à la participation, les méthodes de suivi). Il s'agit d'une véritable planification participative, qui établit le profil de l'opération tout entière (acteurs, durée, 10 agenda des réunions et des ateliers, incitations à participer, etc.) ; le rôle des organismes institutionnels, économiques et volontaires ; le nombre de participants impliqués, et ainsi de suite.

Mise en place du projet

La phase de communication comprend une campagne de publicité pour informer le public sur le processus qui a commencé, et la coédition d'un guide pour le changement, avec la collaboration de tous les partenaires, dans un langage commun sur les questions en jeu.

La phase d’expérimentation se compose d'ateliers, organisés pour la plupart par les partenaires du projet et des réunions de quartier. À ce stade, les ménages participant à l’initiative discutent et débattent, mais participent aussi à des activités concrètes: des tests, des expérimentations, des dégustations, construction, etc. Cet aspect expérimental semble être essentiel à la réussite d'un projet qui nécessite un engagement à long terme.

La phase d'organisation du projet, dans le cas de Casalecchio, a duré huit mois et a été prolongée par une période d'accompagnement pour suivre les actions que les participants s'étaient engagés à développer. Cette deuxième phase a duré environ cinq mois, avec des réunions moins fréquentes, mais avec des résultats étonnants en termes de capacité des groupes à créer et promouvoir de nouvelles expériences, en particulier dans les domaines de la consommation critique, la mobilité et l'énergie. L'implication des différents secteurs administratifs de l'autorité locale a entraîné la promotion de projets liés à Cambieresti? et les objectifs d'économie en découlant. Avec un investissement d'environ 15 000 euros (la moitié du budget du projet), la ville de Casalecchio a réussi à développer un ensemble de politiques visant à promouvoir des économies environnementales et de meilleurs résultats organisationnels durables.

Principaux résultats

Les résultats sont importants en termes d'économies réalisées collectivement et, en particulier, en termes de relations tissées entre les partenaires et les participants, qui déterminent la continuité du processus de prise de conscience et de développement de projets conçus de la base vers le sommet, caractérisés par la créativité et l'innovation sociale.