Vous êtes ici

« Gymnastique dans la ville »: une stratégie visant à promouvoir la santé

Recife
Brésil

 

Le Programme Gymnastique dans la Ville (PGV) a été mis en place dans la ville de Recife, le 22 février 2002 et institué par le Décret municipal nº 19.808 du 3 avril 2003. Il est devenu une politique de Promotion de la Santé du Service municipal de la Santé, en vertu de l’arrêté nº 122/2006 du 28 septembre 2006. Le PGV se caractérise par le fait d’être une politique de promotion de la santé dans les domaines de l’activité physique, du loisir et des conseils diététiques, qui se développe dans le cadre d’équipements de santé et d’espaces publics réaménagés, appelés pôles ou centres. Ses principaux objectifs sont d’encourager la population à adopter des habitudes de vie plus saines et d’améliorer la qualité des espaces publics de loisir dans une perspective d’accès, d’inclusion sociale, et de promotion de la participation populaire à la construction de la politique de santé locale.

Les activités réalisées vont des activités corporelles les plus diverses, telles que les jeux, la danse, la gymnastique, les sports, à l’évaluation physique et nutritionnelle, aux conférences, aux séminaires, aux cercles de dialogue, à la participation aux budgets participatifs, conférences municipales, et forums de discussions, entre autres. Outre les interventions qui ont lieu dans les centres, certaines activités ont été réalisées dans les communautés concernées par la Stratégie de Santé Familiale et dans les Centres d’Aide Psychosociale. Il est estimé que 60 000 personnes par mois, en moyenne, ont été accueillies dans les 21 centres adhérant au Programme. La mise en œuvre de ce Programme au quotidien,  a nécessité l’implication de différents acteurs. Le processus de mise en place du PGV dans les communautés se fonde sur plusieurs critères : évaluation au sein des Conférences , choix du PGV comme programme prioritaire du Budget Participatif , développement du PGV au sein des Zones Spéciales d’Intérêt Social , développement du PGV au sein de régions couvertes par le réseau de santé et viabilité technique du PGV pour la mise en oeuvre des travaux d’aménagement de l’espace public.

Jusqu’en 2009, le PGV avait été entièrement financé par la Mairie de Recife et, depuis 2010, l’extension du Programme est mise en œuvre en collaboration avec le Gouvernement de l’État de Pernambuco. Outre les résultats positifs obtenus dans la ville de Recife, il est important de souligner les marques de reconnaissance qu’a reçues le Programme Gymnastique dans la Ville, aussi bien au niveau national qu’au niveau international. Malgré les progrès significatifs qui ont été réalisés, certaines difficultés, communes à tous les processus, sont encore à surmonter. En effet, regrouper différents intérêts signifie également être confronté à la nécessité de gérer des conflits, sources de nombreuses difficultés. Le renforcement de la participation sociale et de l’autonomie de l’individu sont des éléments fondamentaux de cette action qui transforme la logique des interventions en matière de santé et garantit l’inclusion sociale des citoyens.