24/11/2021

le projet "Pour des terrioires protecteurs des femmes victimes des violence": La création de Observatoire international des violences envers les femmes (OIVF)

L’Observatoire international des violences envers les femmes (VFF) rassemble les efforts des collectivités locales pour lutter contre les VFF dans les territoires du monde entier. Cette initiative est menée par la Seine Saint Denis, une collectivité co-président de la CISDPDH avec des expériences politiques consolidées en matière de VFF. Elle est soutenue par l'Agence française de développement (AFD). La création de l'Observatorie est une première étape du projet "Pour des terrioires protecteurs des femmes victimes des violence". CGLU est un partenaire clé de ce projet, reliant le réseau de coopération de la Seine Saint Denis avec l'Organisation mondiale des pouvoirs locaux. La CISDPDH est chargée de construire un agenda de coopération internationale pour ce projet, en favorisant les échanges entre les gouvernements locaux à travers le monde.


Le projet "Pour des terrioires protecteurs des femmes victimes des violence" a trois objectifs :

  • Créer des observatoires de lutte contre les violences faites aux femmes partout dans le monde ;
  • Contribuer à l’émergence d’un réseau mondial de collectivités territoriales impliquées dans la lutte contre les VFF ;
  • Sensibiliser les populations.

« Au cours des prochaines années, nous unirons nos forces avec CGLU et d'autres gouvernements locaux à travers le monde pour coopérer au niveau international dans la lutte contre les violences envers les femmes : Pour s'attaquer efficacement à un tel défi mondial, la coopération décentralisée est essentielle. C'est pourquoi nous nous engageons à construire un observatoire international des violences envers les femmes »

Stéphane Troussel, Président de la Seine Saint Denis et co-président de la CGLU-CISDPDH


Signing of the partnership between Seine Saint Denis and AFD

Alors que le projet de l'Observatoire international des violences envers les femmes est basé sur la mise en relation d'expériences locales en matière de lutte les VFF, ainsi que la création d'une plateforme commune, la CISDPDH est chargé de favoriser la participation d'un plus grand nombre de collectivités locales à ces échanges ; de donner de la visibilité à leurs politiques à propos des VFF ; ainsi que de contribuer à l'élaboration d'un programme de cooperation et plaidoyer international, bien aligné sur nos feuilles de route en matière de droits humains et de droit à la ville.

Les collectivités locales de la Commission peuvent participer à ce projet de différentes manières, qui seront toutes dûment promues dans notre bulletin mensuel :

  • Participer aux séminaires internationaux et aux discussions politiques organisés dans le cadre du projet
  • Participer à des échanges d'apprentissage et à des événements de renforcement des capacités
  • Accéder à des ressources d'apprentissage (pratiques et ressources). Le projet developpera un cours MOOC sur les violences faites aux femmes ainsi que divers rapports thématiques.

Le projet fera part de l'agenda de CGLU sur les droits des femmes et l'égalité des genres, en renforçant le plan d'action du « Mouvement municipaliste mondial » avec de nouvelles propositions thématiques et opportunités de coopération.

[ Regardez notre vidéo de promotion du projet ]


Video


Restez à l'écoute des mises à jour du projet en consultant notre "feed" dédié aux VFF, ainsi que le site web principal du projet. Contactez-nous pour en savoir plus sur le projet et sur la manière d'y participer.