Vous êtes ici

Politique d’agriculture urbaine

La Havane
Cuba

 

La Politique d’agriculture urbaine de la ville de la Havane qui a officiellement commencé en 1998 avec la création du Groupe national d’agriculture urbaine trouve son origine dans la production alimentaire spontanée mise en œuvre par la population lors de la crise alimentaire de la période Spéciale, provoquée par la chute des pays socialistes au début des années 1990. Crée pour produire des aliments répondant aux besoins de la population, elle a démontré qu’il est possible de développer une politique permanente de promotion de la production alimentaire urbaine par delà les crises. Actuellement, la Politique bénéficie directement à 22 700 agriculteurs/trices urbains/aines et à l’ensemble de la population qui a pu disposer de 285 166 tonnes de fruits et légumes produits en 2009.

L’articulation de 18 Résolutions Ministérielles, Décrets, Circulaires et lois constitue le cadre juridique de l’activité. Financée par des ressources publiques et le concours des agriculteurs urbains, elle a également reçu au fil des ans des contributions de plus de 11 agences et institutions de coopération internationale pour le développement, démontrant l’intérêt suscité par la politique au niveau global. Les résultats incluent une grande diversité de programmes et d’actions de production pastorale et agricole, d’herbes médicinales, de fruits, de produits forestiers, de fleurs et d’ornements regroupés dans les 28 sous-programmes de l’agriculture urbaine dans le cadre du Programme national d’agriculture urbaine du Ministère de l’agriculture.

Ces programmes sont organisés sous diverses formes juridiques (UBPC, CCS, fermes étatiques, entre autres) démontrant la capacité d’innovation organisatrice de l’activité. Même si les résultats sont nombreux et très variés, l’activité doit surmonter divers obstacles comme la production d’intrants de qualité pour soutenir le changement d’échelle (engrais, phytopathogènes, etc.).