Vous êtes ici

Outils pour la lutte contre le racisme et pour la cohésion communautaire

Villes multiples
Australie

 

StepOne: Community Cohesion and Anti-Racism Toolkit est une base de donnée en ligne qui regroupe les bonnes pratiques en matière de cohésion des communautés multiculturelles et  développée pour les gouvernements locaux australiens. StepOne a été créé pour servir de guide, fournir des ressources pratiques et une base de données probantes pour soutenir l’action des agents municipaux et les groupes de la société civile à travers toute l’Australie et leur permettre d’établir des liens avec d’autres entités/groupes menant des actions similaires. Le site web comprend neuf pages qui offrent des informations sur les principes de cohésion communautaire, la mise en place d’un projet, les bonnes pratiques, le développement d’associations et l’obtention de financement, les travaux de recherche pertinents et les sites web utiles.

La base de données regroupe 48 études de cas issus de différentes régions australiennes et d’autres pays. Ces exemples de bonnes pratiques sont classées sous les chapitres suivants : lutte contre le racisme et les clichés, résolution de conflits ; les relations entre les communautés ; intégration, tutorat et inclusion sociale ; l’intervention dans les situations de crise ; interventions créatives et artistiques publiques ; réciprocité et coopération ; centre-ville et autres projets d’espaces partagés. Les études de cas couvrent un large éventail de communautés et de thèmes, dont notamment :           

  • Réduire le racisme, l’intolérance et les stéréotypes négatifs.
  • Mettre en place des relations positives et durables entre les communautés.
  • Faire en sorte que les communautés collaborent et interagissent.
  • Aborder la « question complexe » du vivre ensemble, au–delà du multiculturalisme facile.
  • Dépasser le modèle de « festival multiculturel » (danse, gastronomie, etc.).
  • Apprendre à vivre en harmonie, en mettant à profit notre diversité raciale, culturelle, sociale et religieuse.

StepOne s’adressait essentiellement au personnel des gouvernements locaux travaillant sur les questions de cohésion communautaire. Les autres usagers potentiels du site web sont : les autres niveaux de gouvernement, les écoles, les églises et les groupes de la communauté. La base de données a été développée pour la première fois en 2008. En 2011 c’est un projet en cours auquel du contenu est ajouté lorsque les ressources humaines le permettent. Le Gouvernement fédéral australien a contribué en octroyant la plus grande partie des financements au projet, à travers le Département de l’Immigration et des Affaires autochtones. Le Centre de Recherche sur l’Inclusion sociale de l’Université de Macquarie et la Commission des Droits de l’Homme d’Australie ont aussi soutenu l’initiative.

La plupart des études de cas impliquent des processus participatifs. Elles vont de simples conversations entre deux individus dans le projet Living Library jusqu’aux débats de groupe dans le cadre du projet Women Speak Out (Les femmes s’expriment) ou des manifestations à grande échelle comme le Kingston CarnivalStepOne est une base de données constituée d’un ensemble d’outils disponibles gratuitement en ligne. Il n’existe pas de prérequis ou d’autre condition pour son utilisation par les professionnels, les planificateurs ou les décideurs.

Réussites

Les principales réussites de la ressource StepOne sont (a) sa contribution au développement des pratiques professionnelles traitant de la cohésion communautaire et (b) la création de liens plus étroits entre les professionnels des gouvernements locaux responsables de ces questions. Le site web a permis de combler les lacunes existantes en matière de ressources disponibles, de partage de l’information et d’apprentissage entre pairs. Il a encouragé le débat et a permis le développement de pratiques documentées et fondées sur des données probantes.

Principal défi

Le défi majeur que doit relever une base de données en ligne telle queStepOne est la difficulté de maintenir le site web à jour pour les usagers potentiels lorsque le financement se termine. Pour que ce site web continue d’être une ressource utile et attractive, il doit être actualisé en permanence avec l’ajout de nouveaux travaux de recherche, ressources et bonnes pratiques. Une limitation de StepOne vient du fait qu’il n’existe pas d’évaluation, tant du projet lui-même que des études de cas présentées sur le site. Aucune évaluation formelle de l’impact du site web sur l’efficacité des initiatives de cohésion de la communauté locale n’a été effectuée, en grande partie parce qu’aucune ligne budgétaire du projet n’était destinée à l’évaluation. L’impact de la majorité des initiatives n’a pas été évalué non plus. Cependant, l’information disponible indique que, aussi bien la ressource que les études de cas semblent avoir eu un impact positif sur la pratique professionnelle en matière de cohésion communautaire.